Le guide de vin bio, biodynamique, naturel

Effets vin bio sur santé

Vivants, propres, purs, naturels… autant d’adjectifs que l’on associe aux vins naturels. Ils résultent effectivement d’une vinification respectueuse de l’environnement et des consommateurs. Elle est conforme à la charte de l’association des Vins Naturels, ainsi que celle établie par les membres de l’AVN (Association des vignerons naturels).

Toutes deux stipulent une culture bio ou biodynamique, des vendanges manuelles, une fermentation utilisant des levures indigènes, mais encore l’exclusion de techniques « brutales » et de tout intrant œnologique. Sur ce dernier point, le soufre reste omniprésent. Pour en savoir davantage, voici l’un de nos guides autour des vins et vignobles de France.

Aperçu du vin bio

L’appellation vin biologique a été officiellement adopté en 2012. Ce vin est issu d’une culture excluant tout traitement synthétique et le recours à des insecticides.

Les intrants répondent néanmoins présents lors de la vinification, mais à moindre mesure. De même, l’acidification et désacidification, l’ajout de tanins ou de copeaux de bois, ainsi que des levures industrielles peuvent entrer en jeu.


Récemment, Le Monde a présenté sa sélection desmeilleurs vins bio de France. Elle est obtenue au terme d’une dégustation à l’aveugle de plus de 200 bouteilles. Environ 43 vins de grande qualité sont sortis du lot. Parmi eux, on note :

  • Le Domaine Rémy Gresser, Alsace Riesling, 2014 : Un « Grand Cru Kastelberg » qui est reconnu pour ses arômes typiques et pour sa note citronnée (en rétro-olfaction).
  • Le Bouc & la Treille, coteaux-du-lyonnais, « Hircus », rouge, 2015 : Il s’affirme avec des arômes joyeux de cerise, de tarte Tatin et de nougat.

vin biodynamique bio

Qu’en est-il du vin biodynamique ?

Avec le vin biodynamique, la vinification se fait dans un procédé encore plus poussé qu’avec le vin bio. Elle stipule notamment de revoir à la baisse la quantité de soufre. On note aussi un semblant de traitement homéopathique de prévention. Utilisant des préparations à base de plantes infusées, celui-ci vise à maximiser les échanges entre la terre et la plante.

La vinification du vin biodynamique a aussi recours à l’anthroposophie. Un concept qu’on doit au philosophe Rudolf Steiner (1861-1925). Il fait référence au calendrier lunaire. L’idée est de jouer sur les influences lunaires pour booster à la fois le sol et la plante.
À l’heure actuelle, deux vins biodynamiques sortent du lot. Il s’agit du :

  • Les Cousines 2017, Château Peybonhomme-les-Tours, Famille Hubert, Blaye Côtes de Bordeaux. Un vin de gourmandise considéré comme la cuvée de plaisir par excellence.
  • Cuvée 30 ans, Extra Brut, Champagne Fleury. Un vio biodynamique reconnu pour ses notes de miel et de fruits mûrs.

Vin bio

Vin naturel : synthèse du vin bio ou biodynamique

Le vin naturel résulte d’une vinification combinant celle du vin bio et celle du vin biodynamique. Sa particularité est l’exclusion des intrants, sauf le soufre (Antiseptique et Antioxydant). Ce dernier composant répond surtout aux abonnés absents dans les vins dits S.A.I.N.S (Sans Aucun Intrants Ni Sulfites).

Dans cette catégorie, deux grands crus sont mis en avant :

  • Domaine Milan, Le Grand Blanc2015, Provence. Un vin atypique qui présente toute une palette de notes fruitées des divers cépages. Il est surtout meilleur et fort à l’ouverture.
  • IGP « Pays d’Oc » Muscat Prima Nature – Gérard Bertrand Blanc 75cl Bio. Il s’agit d’un vin SAINS fruité et aromatique. On lui prête un goût originel du terroir, mais aussi des notes florales.

⭐ Le vin bio est-il populaire en France ?

Oui, sur les 2,21 millions d'hectolitres de vins bio français commercialisés en 2017, environ 57 % sont consommés localement. Des chiffres corroborant les résultats d’une étude Sudvinbio-Ipsos datant de 2015, qui faisaient état d’un taux de notoriété des vins bio à 74,6 % en France.

⭐ Le vin naturel est-il destiné à des consommateurs spécifiques ?

Des consommateurs qui apprécient le goût particulier de ce type de vin. Ses détracteurs l’apprécient moyennement, en parlant notamment d’un choix limité. Rien d’étonnant, puisque la part du vin nature sur le marché est encore très faible.

⭐ Quel est le goût du vin bio ?

Les amateurs de vin bio évoquent une note fruitée et aromatique. Une perception qui n’est pas forcément partagée : Certains parlent plutôt d’une faible persistance en bouche, mais aussi des arômes quelque peu éphémères.

⭐ Combien peut coûter le vin bio ?

Selon l’Agence Bio, le vin bio affiche un prix moyen majoré de 8,70 euros la bouteille, contre 6,90 euros pour le vin conventionnel. Un surplus qui est mis sur le compte d’un coût de main-d’œuvre plus importante, mais aussi du caractère aléatoire des récoltes.

Ces sujets peuvent aussi susciter votre intérêt :

Avis et Commentaires


Stéphanie

Je suis formatrice indépendante en œnologie et blogueuse vin depuis plusieurs années. Cela fait en tout 4 ans que je suis dans l’univers du vin. Parmi mes plus grandes passions dans la vie, il y a les vins. J’aime déguster un bon millésime et découvrir de nouveaux vins. Mais pas seulement, j’apprécie également partager mes connaissances autour du monde des vins français.