Nous sommes le Mardi 6 Décembre 2022

Déguster le vin nouveau en novembre, c’est déjà connaître la différence avec le vin primeur

🍷 Guide des vins

Le vin primeur est celui qui a été produit en même temps que le millésime et qui est commercialisé dans les mois suivant la récolte.

Le nouveau vin, quant à lui, est celui qui a été produit après le millésime et qui est commercialisé dans les mois suivant la vendange.

Il s’agit donc de deux appellations différentes. Mais quelles sont les principales différences entre ces deux types de vins ?

Qu’est-ce qu’un vin primeur ?

Un vin primeur est un vin dont la récolte n’a pas encore été commercialisée. Cette caractéristique peut être avantageuse pour les consommateurs, car ils achètent alors des produits moins chers, mais qui sont tout de même de bonne qualité.

Ils évitent ainsi les produits souvent de mauvaise qualité et peuvent se faire plaisir pour un prix plus intéressant.

Les vins primeurs ne sont pas une exclusivité française, puisqu’ils existent sur le marché européen depuis bien longtemps.

D’où vient le concept des vins primeurs ?

Le concept des vins primeurs est né au milieu du XIXème siècle. À cette époque, les viticulteurs français ont commencé à commercialiser leurs vins dans les pays anglo-saxons.

Les amateurs de vin britanniques ont été séduits par la qualité des vins proposés par les viticulteurs français, ce qui a engendré une demande importante pour ce type de produit. Pour faire face à cette forte demande, les producteurs ont donc décidé de commercialiser leur production avant sa mise en bouteille et son embouteillage. Cela permet aux consommateurs de goûter au produit avant qu’il ne soit mis en vente et d’en connaître ainsi toutes ses caractéristiques. On peut distinguer trois types de vins primeurs :

  • Les vins blancs
  • Les rosés
  • Les rouges

D'où vient le concept des vins primeurs ?

Pourquoi les vins primeurs sont-ils si chers ?

Les vins primeurs sont des vins qui ne sont pas encore arrivés à maturité.

Les raisins utilisés pour les vins primeurs ont été récoltés avant leur pleine maturité.

Le consommateur peut trouver ces vins plus chers que les autres, car ils mettront plus de temps à maturer.

Lire aussi  Le guide pour bien choisir son vin

La plupart des viticulteurs préfèrent vendre leurs produits aux enchères et écouler le reste sur le marché. Cela permet de rentabiliser son investissement. De plus, la demande est souvent forte chez les consommateurs, ce qui explique l’augmentation du prix des bouteilles.

Les consommateurs aiment généralement goûter un nouveau millésime avant d’acheter une bouteille d’un grand cru classé ou d’un grand millésime classé.

  • Vin primeur : les raisons du goût
  • Vin primeur : la demande

Les vins primeurs sont-ils de meilleure qualité que les autres vins ?

Ces vins sont produits en même temps que les autres vins. Cependant, ils ont une particularité : leur production est souvent réalisée avant la récolte de l’année suivante. On peut comparer cette situation à l’achat d’une voiture neuve dont la production est déjà commencée.

L’un des principaux avantages des vins primeurs est qu’ils sont moins chers que les autres. En effet, ils se vendent en général 30% à 50% moins cher car ils sont produits avant la récolte de l’année suivante. En outre, ils bénéficient d’une image plus sympathique et plus valorisante car ils sont considérés comme étant meilleurs que les autres années. Mais certains experts pensent que ce phénomène n’est pas aussi bénéfique pour les consommateurs. Selon eux, le fait de connaître le millésime dès son arrivée sur le marché ne permet pas une évaluation correcte du produit.

Lorsque les amateurs ont tendance à acheter un vin sans pouvoir se baser sur un critère objectif, on peut dire qu’il y a un risque pour eux quant au choix du bon millésime. Il existe trois catégories principales :

  • Les blancs secs (les Chardonnay, Sauvignon Blanc ou encore Pinot Grigio) qui représentent 80% des vins primeurs.
  • Les rosés (les Pinot Noir ou encore Syrah).
  • Les rouges (les Cabernet Sauvignon ou encore Merlot).

Comment bien choisir son vin primeur ?

Le vin primeur, c’est la possibilité de boire un vin exceptionnel, qui sera bon quelques années après sa première mise en bouteille. C’est également une opportunité pour les amateurs de découvrir des petites pépites.

Le vin primeur est souvent apprécié par ceux qui recherchent un produit différent du reste de l’année, avec des saveurs plus marquées.

Il faut savoir que le vin primeur est souvent mis en avant dans les publicités et que certains producteurs n’hésitent pas à mettre la pression sur les consommateurs afin qu’ils en achètent. Pourquoi acheter un vin primeur ? Lorsque le niveau du millésime est bas et que les vendanges sont faibles, il est possible d’acheter une partie des raisins avant qu’ils ne soient récoltés.

Lire aussi  Le guide des vins Zéros Pesticides

Lorsque le millésime est correct et que la production est au rendez-vous, il peut être intéressant d’acheter une partie du stock de vins déjà élevés afin profiter des prix attractifs proposés par le producteur avant tout autre acheteur potentiel. Comment choisir son vin primeur ? La qualité du raisin joue un rôle important dans la qualité finale du vin : il faut donc privilégier un domaine où l’on trouve des raisins sains et propres à la fermentation. En effet, si le raisin présente des maladies ou parasites (mildiou), il y a peu de chances que votre futur breuvage soit bon ! Les connaisseurs recommandent donc aux amateurs de se tourner vers les domaines possédant moins de 20 hectares pour éviter ce problème majeur.

Le vin primeur, c’est pour les experts ou pour tout le monde ?

Le vin primeur est un vin qui est commercialisé très tôt après sa récolte, c’est-à-dire au début de l’année.

Il s’agit d’un vin dont la qualité ne sera pas à son apogée.

Les experts du monde du vin parlent de « vins en cours d’élevage » ou bien encore de « vins non élevés ». Si le mot « primeur » fait référence à un terme purement technique, il a un sens beaucoup plus large pour le grand public.

Le terme primeur est souvent utilisé comme synonyme de bon rapport qualité/prix et signifie donc généralement que le prix est attractif, qu’il n’y a pas une trop grande différence de prix entre les meilleures années et les autres et qu’on peut espérer une bonne qualité gustative. Cependant, ce n’est pas toujours le cas : certaines années peuvent être assez mauvaises pour des raisons climatiques (chaleur) ou bien encore parce que les vendanges ont eu lieu tardivement.

En effet, certains viticulteurs choisissent une date précise pour vendanger afin d’obtenir un raisin concentré en sucre et en alcool, ce qui permet d’avoir un jus ayant moins besoin d’être mis en fermentation avant sa consommation (cela permet au consommateur de payer moins cher). Dans ce cas-là, on parlera plutôt de « vendanges tardives » ou bien encore de « vendanges exceptionnelles ».

Le vin primeur, c'est pour les experts ou pour tout le monde ?

Combien de temps faut-il attendre avant de déguster un vin primeur ?

Un vin primeur est un vin qui n’a pas encore atteint sa maturité.

Lire aussi  Le guide des vins blancs de France

Il s’agit d’une dégustation de vin en cours de fermentation, à l’issue du processus d’élaboration. Avant qu’il ne soit mis en bouteille, il doit subir une longue période de vieillissement (environ 12 mois). De ce fait, le producteur peut ajouter des arômes plus complexes et variés au moment de la mise en bouteille. Ce type de dégustation se pratique généralement pour les vins rouges.

Le temps nécessaire pour déguster un bon vin varie selon les caractéristiques du cépage ou du millésime choisi par le consommateur. Plus ce dernier sera connaisseur et expérimenté plus le temps d’attente sera long. Pour certains amateurs, il faut attendre entre 5 mois et 6 ans avant de goûter un premier cru classé.

  • Les types de cépages : Cabernet Sauvignon – Pinot Noir – Syrah – Merlot – Cabernet Franc.
  • La récolte : Elle a lieu à la fin du mois d’août jusqu’à la mi-septembre.
  • Le pressage : Il peut être manuel ou mécanique.

Et les vins nouveaux dans tout ça ?

Pour avoir un bon vin, il faut le savoir.

Il est important de prendre en considération différents facteurs pour choisir un bon vin. En premier lieu, il faut analyser la qualité du raisin et de la maturation de celui-ci.

Il est conseillé d’acheter du raisin issu de régions reconnues pour leur excellence viticole. De plus, il est important d’accorder une attention particulière à la date à laquelle a été vendangée la récolte, qui doit être faite lorsque les raisins sont au summum de leur maturité. Ce sera donc votre meilleure indication sur l’âge du vin que vous allez acheter.

Il ne faut pas non plus négliger l’origine géographique des vendanges car cela peut faire toute une différence sur le goût final du produit fini. Enfin, veuillez noter que certains facteurs externes peuvent influencer également sur les performances et le goût final d’un produit :

  • Les conditions climatiques
  • L’expérience des producteurs
  • Une mauvaise manipulation du produit

Pour un vin primeur, il faut que le raisin soit vendangé avant qu’il n’ait atteint sa maturité optimale. Il est mis en bouteille tout de suite après la récolte. Un vin nouveau peut être mis en bouteille à partir du moment où il a atteint sa maturité optimale. Il est mis en bouteille lorsqu’il a atteint son optimum de développement aromatique et gustatif. Ensuite, il se bonifie avec le temps.