Qu’est-ce que le caviste au juste ?

Vin en cave

La vocation première d’un caviste est de sélectionner la gamme de produits à proposer dans son point de vente. Dans l’exercice de son métier, il sera surtout amené à beaucoup côtoyer sa clientèle. Son magasin dépasse le seul domaine d’un lieu de vente, pour embrasser un volet de lieu d’échange et de partage. De plus en plus de cavistes suivent d’ailleurs des formations pour développer davantage leurs connaissances du vin. Nos experts vous détaillent toutes les informations à connaitre sur tout savoir sur l’achat du vin.

Leur principal objectif est d’être en mesure de conseiller sa clientèle. Raison pour laquelle, les cavistes sont perçus comme étant un canal de distribution de vin par excellence. Les professionnels des statistiques le reconnaissent notamment par les codes APE 47.25Z et 46.34Z.

Un métier en évolution constante

Equonoxe (société d’études) a établi la définition d’un caviste. Elle porte surtout sur le point de vente, décrit comme étant un expert en boissons alcoolisées, ouvert au grand nombre. Sa gamme de produits s’étend au-delà des vins en provenance du vignoble de son gérant.

Pour faire face à la concurrence, le métier de caviste est sujet à une évolution constante. Les évolutions perpétuelles du rapport des Français avec le vin (consommation et achat) y sont également pour beaucoup. Ces derniers temps, de nombreux cavistes misent par exemple sur la diversification de leurs activités. Une approche qui amène d’ailleurs les Chambres régionales de commerce, à les classer dans de nouvelles catégories statistiques.

Vin en cave

Se différencier de la grande distribution

Conscients de leur faible poids par rapport à la grande distribution, les cavistes entendent mettre en avant leurs principaux atouts. Ils jouent notamment la carte de l’originalité, en proposant une gamme de vins que l’on ne trouve pas dans les grandes surfaces. Vous souhaitez trouver des millésimes exceptionnels d’origine France ? Pour cela, il suffit de voir auprès des grandes distribution. A savoir qu’une différentiation qui se trouve justifiée par deux points, à savoir :

  • L’avènement des vignerons indépendants ;
  • Le développement effréné des professionnels de la grande distribution.

Par ailleurs, les cavistes sont confrontés aux politiques de marges réduites dans les grandes surfaces. En optimisant leur stratégie, ils se prêtent ainsi à une véritable démarche de survie. La disparition de Threshers (Grande Bretagne) est encore dans tous les esprits. Ses 1 200 points de ventes n’ont pas suffit pour tenir tête à la grande distribution.

Conseils et services

Les cavistes ont à cœur de développer les conseils et services, pour mieux résister aux pressions exercées par les grandes surfaces. Des armes qu’ils déploient bien évidemment pour accompagner les démarches d’achat de leur clientèle. D’après le guide pour bien choisir son vin, demander les avis d’un caviste est très utile afin de sélectionner un produit original.

Pour mieux s’y prêter, de nombreux cavistes s’efforcent de devenir des experts du vin en général. Un statut qui leur confèrera un certain niveau d’expertise adapté aux attentes de leur clientèle. Il passe par toute une série de formations destinées à développer les connaissances de ces cavistes. Recherches personnelles, échanges sur des plateformes dédiées… autant de moyens mis en œuvre pour atteindre leurs objectifs.

Tout en prodiguant des conseils utiles à leur clientèle, les cavistes font aussi la promotion des fournisseurs exemplaires. L’on parle de ceux qui misent sur la qualité du produit, ainsi que sur de meilleures conditions de vente.

Ces articles peuvent aussi éveiller votre attention :

Avis et Commentaires