Londres pour l’amateur de vin

Londres pour l’amateur de vin

Coup de foudre intense, voilà ce que j’ai ressenti en découvrant Londres en septembre dernier. J’ai eu la chance d’être invitée à un événement de dégustation [tel qu’expliqué dans ce billet] et j’ai décidé de prolonger mon séjour, question de découvrir la ville. Voici donc les endroits qui ont particulièrement impressionnés l’amatrice de vin en moi.

Berry Bros. & Rudd

Berry Brothers and Rudd est le plus ancien marchand de vins et de spiritueux du Royaume-Uni. La boutique du 3 St. James’s Street a vue le jour en 1698. Malgré son ancienneté, le magasin a été un des premiers marchands de vin à créer un site de vente en ligne au milieu des années 1990. C’est un lieu fascinant par sa déco figée dans le temps et ses vieilles bouteilles vides datant de plusieurs centaines d’années.

Terroirs

Fusionnez Woody Allen et un amateur de vins naturels passionné et vous obtiendrez Doug Wregg, propriétaire du restaurant bar à vin Terroirs, situé en plein coeur de Londres. J’ai eu la chance de passer une soirée (ou plutôt une nuit) à déguster tout ce qu’il voulait nous faire découvrir, assise à une table en compagnie d’un ex vigneron bourguignon (maintenant établi en Afrique du sud) et Lesley Trites, ma comparse blogueuse montréalaise. Mémorable. J’ai rarement eu autant de plaisir à partager des bouteilles qu’avec ce propriétaire si volubile. La vocation « vins naturels » était au centre des discussions. En effet, les vins de Terroirs proviennent de petits producteurs artisanaux qui travaillent de façon biologique ou en biodynamie avec un minimum d’interventions.

_DSC0046

Terroirs

[Tranche de vie londonienne: en revenant du bar à vin Terroirs notre taxi s’est fait arrêté par la police, qui le suspectait de ne pas avoir de permis d’opération. L’altercation des policiers et du chauffeur a pris une heure durant laquelle nous étions, Lesley et moi, à jaser vin dans le taxi avec Doug Wregg. Il semble que c’est chose courante. Vous serez avertis.]

_DSC0080

Le pinot noir Bedeau de Frédéric Cossard = oui.
Le pinot noir Bedeau de Frédéric Cossard = oui.

 

Green Man & French Horn

Green man & french horn

Alors que nous étions à la recherche d’un endroit où manger, notre ami londonien décide de nous emmener au Green Man & French Horn, le petit frère de Terroirs. C’est au comptoir que nous avons savouré notre repas dans une ambiance des plus décontractée. Amoureux de Loire, vous serez servis puisqu’une sélection pas piquée des vers vous est offerte.

[Tranche de vie II: Pour se rendre au restaurant notre compagnon nous a fait passer devant le bar clandestin dans lequel Mick Jagger sort parfois. Hot.]

 

Hedonism wine

Hedonism wine

Avec un nom rappelant l’importance du plaisir de la vie, j’étais déjà conquise par cette boutique. Je suis restée au moins 3 heures à caresser de vieilles bouteilles de Château d’Yquem, à m’imaginer boire de vieux Bordeaux. C’est justement la sélection de ces derniers qui m’a particulièrement impressionnée. Si j’étais londonienne, je serais la geek de la boutique qui participe à tous les ateliers vin disponibles.  La dégustation de vieux vins aux verres hors de portée budgétaire pour le simple amateur est également un atout de l’endroit. J’y ai, pour ma part, dégoté un mousseux anglais sous les conseils du sommelier Kler-Yann.

Je vous en reparle une fois dégusté. Si jamais je retourne à Londres, soyez assurés que je me retappe ce parcours du vinolover abroad. Et on va se le dire, les anglais ont un charme incroyable lorsqu’ils parlent de vin. Une autre excellente raison de commander au verre. 😉

—-

Les adresses:

Berry Bros. & Rudd

Green Man & French Horn

Hedonism wine

Terroirs, 5 William IV Street, London, WC2N 4DW. Consultez le menu.

Lesley Trites, ma comparse, écrit un excellent blogue sur le vin, lisez-le!

No Comments

Post a Comment