Sur les traces de Sideways

Sur les traces de Sideways

Si vous êtes un amateur de vin, vous avez assurément vu ou entendu parler de l’adaptation cinématographique du livre de Rex Pickett, Sideways. Le film a été tourné il y a dix ans dans le comté de Santa Barbara, où s’est tenue la Wine bloggers Conference plus tôt cet été. Accompagnée d’Alex, un ami anglais, j’en ai profité pour partir sur les traces du film.

Hitching Post II

Comme je le mentionnais dans mon billet sur mes réflexions californiennes, la visite du restaurant Hitching Post II et la dégustation de ses pinots noirs est assurément un moment fort de mon périple en sol californien.

Sideways

Des pinots noirs hallucinants

Les vins du Hitching Post II proviennent exclusivement du vignoble Hartley Ostini. 

C’est en 1979 que Gray Hartley, un ancien pêcheur de saumon de l’Alaska et Frank Ostini, le chef et propriétaire du Restaurant Post II ont décidé de se lancer dans le vin. Ce dernier souhaitait mettre ces vins sur la carte du restaurant. C’est en 1981 qu’ils décidèrent de tenter la culture du pinot noir et je les en remercie.

Santa Maria Valley’s unique soil and maritime influence in the region is gaining renown for its cool climate and ideal growing conditions. Perfect for producing coveted Pinot Noirs, Chardonnays, Syrahs, and other varietals.- Santa Maria Valley wine country

Bien Nacido pinot noir, Santa Maria valley 2006: nez d’épices douces, de poivre, de cerise mûre. Un vin qui a breveté l’adjectif gouleyant. Je me suis rapporté une bouteille de ce pinot que j’ai tant aimé lors de ma visite au resto. J’attends la bonne occasion pour le déguster. Croyez-moi, ce pinot vaut de très bons bourgognes.

Hitching Post pinot noir

L’effet Sideways

 Sideways c’est aussi le pouvoir d’un film sur la consommation de vin et le succès d’un restaurant.

Suite à la sortie du film en 2004, les ventes de merlot ont chuté de 2% tandis que les ventes de Pinot Noir ont augmenté de 16% dans l’Ouest des États-Unis.

Virtually all the results are consistent with the theory that « Sideways » had a negative impact on the consumption of Merlot, while increasing the consumption of Pinot Noir. However, far from having a « devastating » effect on Merlot, the positive impact on Pinot Noir appears greater than the negative impact on Merlot. In fact, while the main impact of the movie on Merlot was to slow the growth of case volume, the case volume of Pinot Noir increased significantly. The « Sideways » effect © Wines & Vines

Hitching Post II

Hitching Post
Notre serveur Chris et mon ami Alex Down, blogueur de Londres.

Assis au bar Alex et moi avons fait la rencontre d’un habitué. Il nous a raconté l’effet Sideways et l’évolution du restaurant avant, pendant et après. Il semble que l’écrivain Rex Pickett était un habitué et venait au bar parfois pour travailler à l’écriture du roman. Tous riaient de ses ambitions, raconte-t-il dans cette citation prise sur le site web du restaurant:

« Sideways started more than 5 years ago as Rex Pickett (writer of the recently published novel, Sideways) would often hang out at our bar on his visits here from Southern California. He said he was writing a book about our region, its wines, wineries, restaurants and people. He said the bartender and a waitress were in it. I, being somewhat of a skeptic, didn’t believe it would ever be published. Boy, was I wrong! – Frank Ostini, propriétaire et Chef du Hitching Post II.

téléchargement (3)

J’ai aussi dormi au motel dans lequel Miles et son complice logent dans le film. Chaleureux (yet crappy) motel.

Un film à voir

Parce que vous êtes, comme moi, amoureux de pinot noir ou simplement pour vous divertir un vendredi soir en couple, le film Sideways vaut le coup. Voici d’ailleurs la bande-annonce:

Et voici la bande-annonce du remake japonais. Funny.

Si vous passez par le comté de Santa Barbara en Californie lors d’un futur voyage, prenez le temps de vous rendre sur les traces de Miles, au moins pour prendre un plat de grillades au Hitching Post II accompagné d’un de leurs excellents pinots noirs. Sachez qu’il est également possible de faire le parcours Sideways que voici: SIDEWAYS MAP.

Ho et si vous y allez, ramenez-moi dont une bouteille de pinot! 😉

—–

Références:

The ‘Sideways’ Effect

http://www.hitchingpost2.com/sideways.html

Crédits photo : bibi sauf celle du film.

1 Comment

  • DF

    15 septembre 2014 at 17 h 09 min Répondre

    Vu le film, à sa sortie, avec bonheur!
    Savez-vous si le roman de Rex Pickett a été traduit et publié en français depuis? Je contrôle régulièrement sur Amazon, sans avoir de réponse favorable… mais peut-être avez-vous de meilleures références?!

Post a Comment